L’écriture comme le dessin — une faille où s’origine la mise en acte d’un désir

— Même si les gens dorment respectivement dans leur espace, je suis persuadé que l’inconscient collectif tisse des choses et c’est pour ça que je crois que méditer la nuit, écrire la nuit, dessiner la nuit, ce sont des pratiques qui sont là depuis longtemps comme si j’essayais d’attraper des bribes des rêves de notre époque.